Monday 23 October 2017
LIFESTYLE

Quel type de caféophile êtes-vous ?

Le mot « café » est partout : toutefois, il recouvre des réalités et des formes très différentes. Il y a une variété de mélanges, de préparations, de façons de le servir, de températures pour le boire… Et vous, quel type de consommateur de café êtes-vous ?

Quel type de caféophile êtes-vous

Quel type de caféophile êtes-vous

L’Italie est le pays aux mille clochers et aux mille cuisines. Ce n’est pas un mystère : chaque région, chaque ville a ses propres traditions culinaires et le café n’est pas exception à cette règle. Mais la façon dont nous aimons boire notre café peut-elle révéler quelque chose à propos de nous et notre personnalité ? Essayons-nous de comprendre ça ensemble.

 

Le rituel du café du Nord au Sud de l’Italie

Nombreuses sont les différences entre le Nord et le Sud de l’Italie et celles-ci se reflètent également dans les rituels et les traditions liés au café. Si vous êtes un consommateur du Sud vous êtes habitués au café à torréfaction foncée, contenant un pourcentage élevé de robusta à l’arôme et au corps dense et à l’arrière-goût amer. Si vous habitez dans le Nord, il est probable que vous préfériez les mélanges plus délicats, doux à torréfaction moyenne avec un pourcentage élevé d’arabica. Mais quel que soit le mélange et la torréfaction, quelle valeur a le café pour vous ?

 

Pourquoi buvez-vous du café?

L’idée que vous vous faites du café est intimement liée aux motifs de sa consommation. Ceux qui ont l’habitude de boire du café le matin, après le déjeuner ou pendant les pauses pour profiter de sa décharge d’énergie stimulante tendront à associer le café au travail, à la vitesse et au stress quotidien. A l’inverse, ceux qui accordent plus d’importance au partage et à la socialisation seront plus enclins à associer le café à des sentiments et des souvenirs positifs, à la famille, aux amis et même aux moments de détente : il suffit de songer que pour favoriser la relaxation, certaines personnes aiment boire une tasse de café avant d’aller au lit. Il y a aussi des gens qui associent le café à un sentiment de culpabilité parce qu’ils pensent qu’ils en boivent trop et ceux, au contraire, qui s’approchent de leur boisson préférée avec une attitude de plaisir et l’envie d’essayer de nouveaux mélanges et de nouvelles combinaisons.

 

Le consommateur exigeant

Ensuite il y a l’amateur de café super exigeant qui sait mettre à l’épreuve la patience de tout barista. Et c’est une spécialité très italienne. Café macchiato caldo, macchiato freddo, marocchino, cappuccino clair ou foncé, dans une grande tasse, dans un verre, avec de la mousse, du lait écrémé, du lait de soja, allongé, double, ristretto, glacé, espresso frappé, arrosé, caffè latte… pour résumer, avec toutes les variations possibles, ceux qui demandent un simple café sont désormais devenus une minorité.

 

Le consommateur social

Dans ce bref tour d’horizon des consommateurs existants, nous devons ajouter un nouveau type de consommateur, né au cours des dernières années avec le développement et la large diffusion des réseaux sociaux. Il s’agit de ce consommateur qui aime se préparer un bon café aussi pour le plaisir de poster une photo artistique, le café étant ainsi une manière de représenter symboliquement un moment où l’on prend soin de soi.